Le dernier tabou

Argent et valeur

Une exposition d'art evoquant le thème de l'argent

Dans un pavillon en or, la Banque Nationale Suisse nous invite à jouer au bandit-manchot. Elle détruit aussi des billets de banque. En un mot comme en cent, elle provoque. Pourtant, à la BNS, ce n’est pas le genre de la maison. Mais elle a fait confiance au commissaire d’exposition Harald Szeemann pour que le débat s’annonce riche.

Anecdote: un admirateur de Brigitte Bardot a payé 52'000 FF pour acheter un slip de la star française ! "Nous cherchons partout l’absolu et ne trouvons toujours que des choses" écrivait le poète romantique allemand Novalis. Cette citation pourrait être le fil rouge de l’exposition, sur le terrain moins anecdotique de notre rapport à l’argent : parlons du pouvoir d’achat, de la masse monétaire, de l’argent facile. Parlons aussi du travail bénévole, des artistes rebelles au capitalisme, de la solidarité, de ce qui n’a pas de prix, et la citation de Novalis tient toujours la route. Gardons-la en tête. Et commençons la visite.

Un pavillon en or

En forme de lingot, le pavillon de la BNS est recouvert d’or. Si! 1'730 mètres carrés, 150 feuilles d’or par mètre carré – rares sont les artisans encore capables de battre l’or en feuilles, et leur travail sur ce pavillon vaudra bien plus que la matière première utilisée, qui représente 2 à 3 kilos du précieux métal. Les visiteurs du pavillon peuvent gratter une zone de la façade, entre l’entrée et la sortie: vol autorisé ! Chaque feuille a moins de 1/100 de mm d’épaisseur, pas de quoi faire fortune.

Des jeux d’argent

Ils ne feront pas non plus fortune en jouant au bandit-manchot. Mais ils gagneront aussi matière à réflexion dans ce projet d’artistes interactif et créatif. Quant à la machine à détruire de l’argent, elle hachera cérémonieusement 20 à 30 millions de francs sous nos yeux pendant toute la durée de l’Expo.02: 2 ou 3 billets à la minute, mort ironique de ces bouts de papier dont la fabrication coûte en réalité 30 centimes par pièce, et qui enflamment le monde. Harald Szeemann, lui, a pris un autre parti: celui de présenter tant que possible de l’argent sans aucune valeur. Et de mettre en évidence nos autres trésors, inestimables,

Capacité des visiteurs par jour
6'825

Total des visiteurs
1'005'190

Partenaire
Banque nationale suisse, Berne www.snb.ch 

Concept, scénographie
Harald Szeemann

Architecture
IAAG Architekten, Berne www.iaag.ch 

Communication, exploitation
Tröhler + Partner (Jürg Tröhler, Brigitte Morgenthaler), Berne www.troehlerpartner.ch

Gestion de projet
Nüssli Special Events AG (Ivo Haldner), Hüttwilen www.nussli.com 

Construction
Herzog Bau und Holzbau AG, Berne www.herzogbau.ch

Coaching Expo.02
Pidu Russek (responsable)
Dogan Firuzbay
Fabian Meier

Direction Exploitation
Thomas Oczipka (responsable du pavillon)
Richard Hermoso (responsable des opérations)

Photos: Dossier de presse Geld und Wert; © Andreas Mosimann; © Michael Studt; © Archives Ralph Ammann